Cette alimentation qui nous empoisonne : l'aluminium en question...

Publié le par walterwhite

Saviez-vous que chaque jour, à votre insu, vous ingérez de grandes quantités d'aluminium ? Une quantité bien supérieure à celle préconisée par les instances sanitaires et gouvernementales, une dose qui se révéle nocive à la longue...


Car l'aluminium n'est pas présent uniquement dans le papier et les emballages (on sait maintenant qu'il est mauvais de réchauffer des aliments dans de l'aluminium). L'aluminium existe sous une forme alimentaire, le sulfate d'alumine. Et toutes les grandes marques de l'industrie agro-alimentaire l'utilise à foison dans toutes leurs préparations alimentaires et cosmétiques, ou presque, produits que nous consommons quotidiennement.

Ce sulfate d'alumine sert de conservateur, d'agent de blanchiment, d'anti-agglomérant, d'adjuvant et même de levure. On en trouve dans les déodorants, ou sa concentration est telle que les industrielles commencent à se méfier et à proposer des déodorants sans sels d'aluminium par mesure de précaution... Et pour cause, des études récentes montrent que sur une peau lésée, après rasage par exemple, quand on applique du déo contenant de l'aluminium, la pénétration est 4 à 5 fois supérieure à la normale, et de fait, le taux limite d'aluminium que l'organisme peut tolérer est vite dépassé !

On trouve du sulfate d'alumine dans les pains de mie blanc, les dentifrices, les laits et crèmes solaires, les plats préparés, les biscuits, viennoiseries, et même, dans les laits maternels  pour nourrissons ! Ces mêmes études récentes montrent que l'aluminium ainsi absorbé en grande quantité tout au long de sa vie provoque des lésions neurologiques et/ou musculaires, car l'aluminium s'accumule dans l'organisme, se substitue aux cellules saines, et  entraine des maladies. Les scientifiques se montrent très inquiets et notamment sur le rapport entre l'aluminium et les maladies neuro-dégénérescentes comme Alzheimer et Parkinson.

 

Plus préoccupant encore, la présence quasi systématique du sulfate d'alumine dans les vaccins, car directement injectés dans l'organisme. Sachant de plus qu'il existe une alternative à l'emploi de l'aluminium, par l'utilisation du calcium en lieu et place, totalement assimilable par l'organisme contrairement au sulfate d'alumine... Les laboratoires Pasteur jusqu'en 1984, l'utilisait. Puis, rachetés par un grand groupe pharmaceutique, les laboratoires ont dû changer la fabrication pour une raison de... coût !

Il en va de même pour l'alimentation et la cosmétique, les fabricants pourraient très bien ne pas utiliser le sulfate d'alumine, mais selon eux cela entrainerait trop de modifications sur les chaines de productions, donc trop onéreux. Tant pis pour la bonne santé de tous !

Note : attention, naturel ne veut pas dire inoffensif... par exemple, la pierre d'Alun, n'est autre que des sels d'aluminium, et comme tel, sur une peau rasée de prés, ce n'est pas conseillé. Les études scientifiques tendent à montrer un rapport certain entre le cancer du sein chez la femme et l'utilisation fréquente de déodorant aux sels d'aluminium...

 

Seuls les produits de fabrication biologique ne contiennent pas de sulfate d'alumine en général. Ils sont bien sur plus chers. La santé se paie, ce n'est plus une surprise, mais de là à se faire empoisonner quotidiennement et insidieusement avec notre bénédiction, c'est tout de même dur à admettre. Alors la balle est dans votre camp, si vous vous sentez concerné par la santé de votre famille, prenez le temps de bien lire les étiquettes et la composition des produits que vous achetez . Pour cela il faut s'armer de patience, d'une loupe, et de quelques astuces : les sulfates d'alumine sont aussi connus sous les noms de "Alumina", "E530, E...", et plus vicieusement, dans les pains de mie ou viennoiseries, sous le nom de  "levures".

                                                                                                                          6218572961_5943859ce2.jpg

En règles générales, cuisinez des produits frais autant que possible, achetez du pain frais, en boulangerie, et congelez-en par exemple, pour en avoir toujours sous la main, cela vous évitera de vous empoisonner lentement avec des produits industrielles mauvais pour la santé, surtout celle des enfants d'autant plus sensibles aux dosages journaliers, par rapport à leur taille et leur poids. Surtout que des tas d'autres produits nocifs au final par leur accumulation sont présents dans ces aliments industriels, comme le gluten également, sujet du prochain article.

4625649857_2931454276.jpg        


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gayet 15/04/2012 15:54

Voici une vidéo de Franck Lepage

http://www.dailymotion.com/video/xf9neh_1-2-retraite-une-autre-version-incu_people

et une conférence intéressante que j'avais envie de partager.

http://www.dailymotion.com/video/xhywlq_llp-complot-mondial-contre-la-sante-avec-claire-severac-1er-avril-2011-a-marseille_news

Chico 26/01/2012 11:05

Maman E.T dit à son enfant :

"Tiens mon chéri, ton sandwich humain est déjà tout emballé dans son papier. Passe une bonne journéé. Je t'aime"

walterwhite 27/01/2012 14:40



hola chico ! il me semble te reconnaitre... serais tu raul banks ? si oui, it's cool my son ! you read me, and you're
funny...


si non, et bien bravo chico tu as le même humour que mon fils   et pour info, je continue sur l'alimentation qui
nous pourrit en vous parlant bientôt du... gluten ! petits veinards, va !