La baleine blanche du Rhin... ou l'émissaire de l'Arctique qui fait bouger les choses.

Publié le par walterwhite

Voici une histoire qui pourrait n'être qu'un joli conte avec une belle morale... Cependant, cette histoire est véridique et bien réelle. Voici l'histoire de Moby, baleine blanche aussi appellée béluga, qui s'en alla faire la morale aux parlementaires allemands.

6164815838_f42d370df9.jpg

Cette histoire commence par l'apparition d'une baleine blanche dans le port de Rotterdam, le 15 mai 1966.

Le lendemain, ce béluga d'un blanc immaculé, est localisé dans les eaux du Rhin, près des berges de la ville de Duisbourg, ou l'eau est extrêmement polluées. Car c'est alors la grande période industrielle de l'Allemagne, et le Rhin n'est qu'un immense dévidoir pour toutes les industries environnantes. L'écologie et la sauvegarde de l'environnement ne font pas encore partie des préoccupations urgentes des industriels, ni des gouvernements d'ailleurs...

Des équipes de scientifiques et des curieux essaient d'attraper ce béluga égaré loin de chez lui. Le milieu naturel des baleines blanches est plus au nord... Elles vivent en bande, dans l'Arctique, l'océan du grand Nord. Que fait cette baleine blanche ici ?

4177376455_c3dd232441.jpg

Les gens qui essaient d'attraper Moby, surnom qui lui est donné par la presse, manquent de le tuer involontairement... Une fléchette narcotique l'atteint. Mais ce que ne savent pas ces personnes pensant bien faire en voulant l'aider, c'est que les mammifères marins doivent respirer ! Et que s'ils sont endormis artificiellement, ils peuvent mourir au bout de quelques minutes en se noyant...

Fort heureusement, le béluga Moby ne meurt pas et finit par se réveiller très mal en point, affaiblit. Car la pollution et le manque d'oxygéne généré par celle-ci dans les eaux du Rhin, sont toxiques pour le grand mamifère marin, et la nourriture qui lui convient est inexistante dans ce milieu infecté...

6164280489_93a95f479d.jpg

C'est l'affluence sur les berges, pour observer cette baleine blanche étonnante. La foule se presse. Mais le béluga repart, et poursuit son périple du Rhin, en direction de Cologne, où il s'arrête également, créant l'évènement. Mais Moby est de plus en plus faible et mal en point.

L'opinion publique s'inquiète pour lui. Que fait-il ? Que veut-il ? Les gens lui jettent de la nourriture (du pain, des oranges... à l'époque, on ne sait pas grand chose sur ces mammifères marins mystérieux et mythique. les gens pensent qu'il a besoin de vitamines... d'où les oranges !) qui ne lui convient absolument pas. On ne peut que le regarder nager inlassablement...Tout le long du Rhin, des gens campent dans l'espoir de l'apercevoir.

Il semble décidé à repartir vers la mer du Nord, et nage jusqu'à l'embouchure du fleuve, où il s'arrête semblant hésiter. Mais une fois là, il revient en arrière et remonte à nouveau le Rhin, au grand désespoir des scientifiques et des associations de défenses de la  nature de l'époque. Il risque de mourir d'épuisement de malnutrition et à cause de cette pollution...

Finalement, après des jours d'efforts, Moby arrive jusqu'à Bonn, où le Rhin passe devant le parlement. Parlement qui justement ce jour-là accueille une conférence de presse... La conférence est interrompue : tout le monde veut voir cette incroyable baleine blanche qui se promène sur le Rhin depuis plusieurs semaines !

C'est donc en ambassadeur de l'océan Arctique que Moby le béluga est venu jusqu'à Bonn ! Pour tirer la sonnette d'alarme auprès des gouvernants ! Et cela fonctionnera, la baleine blanche fera réfléchir les parlementaires qui mettront en place les premières mesures pour diminuer la pollution industrielle du Rhin... Dont les eaux aujourd'hui, sont redevenues poissonneuses et d'un niveau de pollution "acceptable".

Ensuite, au bout de quelques heures passées devant le parlement de Bonn, le béluga reprend son périple en repartant vers la mer du Nord, pour trouver un passage vers les eaux glacées de l'Arctique.

Le voyage de Moby, la baleine blanche, aura duré 4 semaines durant lesquelles elle a parcouru plus de 1000 kilomètres... Pour signifier aux hommes qu'il était temps de réfléchir, de remettre en question leur façon de vivre et de ne pas penser qu'à eux...

machu de très près



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cybermees 04/12/2015 17:26

bonjour - et grand merci de parler de Moby! :) - je recherche le documentaire qui était passé sur ARTE il y a longtemps, (en vostfr si possible, français)