Vaccins : le point sur la polémique.

Publié le par walterwhite

On voit depuis quelques années que les parents hésitent à vacciner leurs enfants, et que d'une manière générale, les gens sont devenus méfiants à l'égard de la vaccination. En résulte une recrudescence et la réapparition de certaines maladies comme la rougeole ou la diphtérie.

Voici quelques éléments clés pour faire le point sur la polémique en cours : les vaccins sont-ils efficaces et sûrs ? Faut-il continuer à se faire vacciner ?

 

Quelques rappels : il y a eu l'affaire des vaccins contre le H1N1, où l'on a vu qu'une panique sur-médiatisée avait fait beaucoup de bruit pour pas grand-chose, si ce n'est participer à l'enrichissement de certains fabricants de vaccins... Cette affaire a ébranlé la confiance des concitoyens sur le bien-fondé de certains vaccins.

 

Il y a aussi la grosse suspicion qui pèse sur le vaccin de l'hépatite B.

Rappel des faits : suite à la campagne de vaccination pour l'hépatite B, on a vu des cas de sclérose en plaque apparaître chez des enfants et des adultes vaccinés. Selon les médecins, la sclérose ne peut pas exister avant l'âge de 6 ans. Pourtant, des nourrissons vaccinés, pouvaient présenter des symptômes de déficit en myéline (la sclérose en plaque bloque les transmissions des neurotransmetteurs et des nerfs en s'attaquant à la myéline, une membrane qui sert de conducteur en quelque sorte). Mais rien d'alarmant selon eux. Cependant, on voyait apparaître des scléroses en plaque à l'âge de 5-6ans sur ces mêmes enfants, mais des scléroses d'un type particulier, la myéline étant attaquée par... des cellules contenant de l'aluminium.

Les recherches à ce sujet réalisées sur les souris sont extrêmement inquiétantes. L'adjuvant des vaccins, l'aluminium, ne s'élimine pas et se fixe sur les cellules de l'organisme (cerveau, reins, foie,etc...) créant ainsi des lésions. (Voir article "Cette alimentation qui nous empoisonne : l'aluminium".) 

Les laboratoires Pasteur fabriquaient des vaccins ayant des adjuvants à base de calcium, qui lui disparaissait totalement de l'organisme après quelques mois. En 1984, un grand groupe pharmaceutique a racheté Pasteur et remplacé l'adjuvant calcium par de l'adjuvant aluminium, questions de coût et de rentabilité...

 

Et voici le cas des vaccins contre le papillomavirus, un virus responsable de certains cancers de l'utérus. Ce vaccin ne couvre que certains types de papillovirus. Ce qui veut dire que ce vaccin est efficace dans 35 % des cas. Certaines études disent 16,9%... Et un nombre non négligeable de cas de maladie de Verneuil (abcès chroniques récidivants) sont apparus 15 jours après la vaccination.

 

Alors ne faudrait-il pas mieux peser le rapport bénéfice/risque de ces vaccins, et ne les utiliser que si nécessaire, en étant réellement informé des effets secondaires à retardement ?

 

Cependant il n'est pas question de ne pas se vacciner du tout, car des maladies graves refont surface. Cela vient justement du fait que trop de gens se disent que les vaccins ne servent plus à rien puisque la maladie n'existe plus...

Certains vaccins sont obligatoires pour les enfants, la polio, la diphtérie et le tétanos. Seuls ces 3 vaccins sont obligatoires et une école peut refuser d'inscrire votre enfant s'il n'est pas vacciner.

Mais les parents, ayant peur de ces vaccins qui semblent peu sûrs et inutiles, sont encore plus réticents car de nos jours, ces 3 vaccins obligatoires sont mélangés à celui de l'hépatite B, ou autres... Ce que peu de gens savent, c'est que vous avez totalement le droit d'exiger un vaccin simple, et de faire les injections séparément si vous le désirez. N'hésitez pas à le dire à votre médecin. Les laboratoires qui fabriquent ces vaccins mélangés, le font par soucis d'économies. Rien ne vous force à les accepter.

Surtout n'hésitez pas à vacciner vos enfants contre les maladies infantiles potentiellement dangereuses, telles que rougeole, oreillons, car ces maladies reviennent en force et peuvent s'avérer mortelles, ou laisser des lésions graves et irréversibles.

 

En conclusion, il semblerait que le vrai problème de la vaccination soit les adjuvants et la façon dont ils sont fabriqués et distribués... Une réévaluations des rapports bénéfices/risques reste à être faite par les professionnels de la santé, comme c'est déjà le cas pour de nombreux médicaments, l'Effexor étant le plus médiatisé, mais récemment des suppositoires contre la toux pour nourrissons ont été retirés du marché après de longues années d'utilisation par plusieurs générations...

 

                                                         les 3ages

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Guéganton 25/02/2012 10:00

Parents d'enfants en bas âge, attention aux conséquences possibles des vaccins.. outre les adjuvants aluminiques utilisés en France (mais interdits dans d'autres pays) qui sont toxiques, surveillez
les réactions de vos enfants après une vaccination.
Adrien 10 mois a commencé à être très fatigué 5 jours après une vaccination contre la varicelle... on a parlé de grippe, puis de cystite... il ne tenait plus sur ses jambes depuis des jours.
D'hôpital en hôpital, c'est finalement à l'hôpital de La Timone à Marseille qu'est diagnostiquée après IRM et ponction lombaire, une myélite (inflammation de la moelle épinière) d'où les jambes qui
ne répondent plus, d'où une incontinence en goutte à goutte prise pour une cystite. On ira pas à affirmer à 100 % que le vaccin en est la cause, mais il y a de grosses suspicions. Les médecins eux
mêmes ne se prononcent pas. Alors soyez vigilants et croisons les doigts pour qu'Adrien après une forte dose de corticoïdes retrouvera l'usage de ses jambes et la tonicité qu'il avait il y a 10
jours.

walterwhite 26/02/2012 17:41



les récentes recherches sur les souris montrent que le problème des adjuvants à base d'aluminium est réel. et pas seulement pour les vaccins, c'est toute la cosmétique et l'alimentation qui est
concernée ! l'aluminium est mis en cause pour les maladies d'Alzheimer et parkinson également...



Swiss Life Mutuelle 22/02/2012 08:02

Maintenant je me méfie de ces vaccins obligatoires des nourissons.

Jacqueline Haldemann 16/02/2012 18:23

Merci de visiter mon blog structuré par mille univers divers et clips tels que cinéma synopsis, cuisine, santé, reportage wat tv fr. 1, mode, luxe et haute-coiffure, défilé de mode Paris,
spectacle, santé et beauté, musique moderne et classique, aperçus de pub qui font vraiment rire ! Cordialement Jacqueline Haldemann Suisse